دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

Ilmend ass agraghlen n iguerdane n amenzzu n yunyu, ssaramegh yak iguerdane n dunith...

Ilmend ass agraghlen n iguerdane n amenzzu n yunyu

ASMEKTI BELAÏD (IZARAR Belaïd ; 1909 – 1950) [Belɛid At-Ɛli]

'

PROGRAMME EN LIGNE DE RAMADAN 12 mai 2020 Maison De Culture Mouloud Mammeri De Tizi...

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Bienvenue sur le site de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou.Page face-book Maison de la Culture Mouloud Mammeri - Tizi-ouzou ***
Commémoration
19 mai 1956 - 19 mai 2020 commémoration du 64ème anniversaire de la journée de l'étudiant

 

????Journée nationale de l'étudiant

◾ La naissance de l'UGEMA

 

Dans les années 1920 déjà, des étudiants nourris au nationalisme algériens, s'organisent dans l'Association des Etudiants Musulmans de l'Afrique du Nord (AEMAN), créée en 1919 à Alger. A Paris, c'est en 1927 que naît l'Association des étudiants musulmans nord-africains (l´AEMNAM), rassemblant les étudiants maghrébins en France.

 

Et c'est à la faveur d´une motion votée à l´unanimité par les étudiants de l´AEMAN, le 27 février 1955 à Alger, qu'est lancée l´initiative de la création d´une nouvelle organisation estudiantine algérienne permettant aux étudiants de participer dans un cadre organique à la guerre de Libération nationale.

 

Cette organisation sera nommée UGEMA. A sa naissance, le 8 juillet 1955, les étudiants sont au rendez-vous avec l'histoire. La leur. Celle qui vient de prendre un nouveau tournant déterminant pour son issue.

 

Parmi les membres fondateurs de l'UGEMA, Abdesselam Belaïd, Ahmed Taleb al Ibrahimi, Mohammed Benyahia, Aissa Messaoudi, Mohamed Menouar Merrouche, Abdelhamid Mehri et parmi les martyrs, Taleb Abderrahmane, Benzerdjeb, Benbaâtouche et Amara Lounis Mohamed, tous étudiants.

 

Cette Union a pour objectifs la défense des intérêts matériels et moraux de l'ensemble des étudiants algériens où qu'ils soient et l'unification de l'orientation estudiantine dans un mouvement estudiantin unique. Par ailleurs, il parait pour les fondateurs de l'UGEMA de rattacher le devenir de l'intellectuel algérien à celui de son peuple en lutte de sorte à éliminer toutes les distinctions induites par les traditions universitaires françaises.

 

L'une des premières actions de l'UGEMA et certainement la plus retentissante est l'appel à la grève lancé le 19 mai 1956. Massivement suivie par les étudiants et les lycéens, son objectif est d'une part, d'attirer l'attention du monde entier sur la cause algérienne et, d'autre part, que de nombreux étudiants rejoignent le maquis. Le but fut largement atteint.

 

Aussi, l'UGEMA acquiert rapidement une reconnaissance mondiale en envoyant ses représentants à toutes les manifestations estudiantines internationales, pour faire connaitre le combat des algériens pour leur indépendance.

 

L'administration coloniale française bluffée au début, se rend compte que ce mouvement fait trop de vagues et réagit en prononçant la décision de dissolution de l'Union, le 28 janvier 1958. Des étudiants sont également arrêtés, torturés et emprisonnés.

 

De nombreuses organisations estudiantines réagissent à la décision de dissolution de l'UGEMA. Et c'est ainsi que sera lancé un appel à organiser une semaine de solidarité avec les étudiants algériens lors de la conférence extraordinaire de Londres en Avril 1958, à laquelle assistent des organisations du monde entier.

 

???? Source: BabZma

 

◾ Membres fondateurs de l'UGEMA :

  Bélaïd Abdesselam né le 20 juillet 1928 à Aïn El Kebira dans l'actuelle wilaya de Sétif en Algérie et originaire de Beni Yenni wilaya de Tizi Ouzou

1953-1955 : il est Membre fondateur de l'Union Général des Étudiants Musulmans Algériens.

En 2011, il écrit un livre :《l'Union Général des étudiants musulmans algériens (UGEMA) 1955-2005》

 Abdelhamid Mehri:
né le 3 avril 1926 à El Khroub (wilaya de Constantine) et mort le 30 janvier 2012 à Djasr Kasentina (wilaya d'Alger), est un homme politique algérien, membre du FLN. et membre fondateur de l'Union Général des étudiants musulmans algériens (UGEMA)

Mohammed Benyahia :
Originaire de Jijel, il est diplômé de l'université d'Alger. Tout en étant jeune avocat, il prit une part active dans la lutte pour l'indépendance de son pays durant la guerre d'Algérie en étant l'un des membres fondateurs de l'UGEMA
Il fut secrétaire général de la présidence du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et membre de la délégation algérienne ayant négociée avec le gouvernement français pour aboutir à la signature des Accords d'Évian en 1962

Taleb Abderahmane:
Né à Sidi Ramdane dans la Casbah d'Alger d'une famille originaire d'Azeffoun en Kabylie, Taleb Abderrahmane, s'est présenté en candidat libre à l'Université d'Alger. Reçu, il s'inscrit à la faculté des Sciences afin de poursuivre des études en chimie.
A l'appel du FLN, il quitte les bancs de la faculté pour se consacrer à la cause nationale et rejoint le maquis en 1956, dans la wilaya III.
Il est guillotiné le 24 avril 1958 à Alger

Aissa Messaoudi :
Célèbre journaliste de la guerre de libération nationale Mohamed Aissa Messaoudi né le 12 mai 1931 à Oran, a apprit la langue arabe dans les écoles coraniques avant de rejoindre la Zitouna à Tunis où il a obtenu le diplôme EL AHLIA
EN 1956, devoir patriotique oblige il rejoint les rangs de la révolution où il a participé aux cotés de ses compagnons au lancement de Sawt al Djazaïr

 Benaouda Benzerdjeb:
est un médecin algérien, né le 9 février 1921 à Tlemcen et décédé le 17 janvier 1956 au douar Ouled Halima, près de Sebdou, originaire de Tlemcen
Après des études supérieures menées à Montpellier et Paris, il obtint son doctorat en médecine en 1948.
Ses idées nationalistes l'amenèrent à militer au sein du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) et à prendre des responsabilités dans le mouvement estudiantin algérien. Il fut trésorier général de l'Association des Étudiants Musulmans Algériens.

Ahmed Taleb Ibrahimi:

Ahmed Taleb Ibrahimi né le 5 janvier 1932 à Sétif, est un médecin et homme politique algérien.
En France, il milite pour la fondation de l'Union générale des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Ahmed Taleb Ibrahimi devient président de l'UGEMA et en parallèle, il suit des études en médecine. Par la suite, il est mis en prison à cause de son militantisme pour l'indépendance de l'Algérie, de 1957 à 1961.

???? Aux côtés d'autres compagnons et membres fondateurs de l'UGEMA dont: Mohamed Menouar Merrouche, Abdelhamid Mehri et parmi les martyrs, Benbaâtouche et Amara Lounis Mohamed, tous étudiants.

???? Sources bibliographiques : Wikipedia