دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

.

PROGRAMME EN LIGNE DE RAMADAN 12 mai 2020 Maison De Culture Mouloud Mammeri De Tizi...

Ahil Adeslan n wagur n ramdan SEG 1 AR 21 MAGGU 2020

Concours de chant et musique vi@ le net

concours de chant et musique vi@ le net

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Bienvenue sur le site de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou.***suivez-nous sur notre page Facebook***
Appel à participation
Séquence honneur aux plumes féminines algériennes ✨Fadéla Chaïm-Allami ✨
 Séquence honneur aux plumes féminines algériennes 
✨Fadéla Chaïm-Allami ✨
BIOGRAPHIE :
Fadéla Chaïm- Allami (née à Alger), ancienne journaliste, est une poétesse et romancière franco-algérienne.
A l'âge de 13 ans, elle fit un premier récital dans un grand lycée, là où le poète Jean Sénac enseignait. Il l'encouragera à continuer dans la voie de l'écriture. Elle suivra ce conseil, poussée également par une parente très au fait de la vie littéraire algérienne et qui croit en son potentiel. Elle fait, plus tard, d'autres récitals. Sa poésie est remarquée, notamment, par le cinéaste égyptien Youssef Chahine et l'écrivain algérien Kateb Yacine. Elle est invitée par ce dernier à rejoindre son groupe théâtral, ce qu'elle déclinera à contrecœur pour des raisons personnelles. Elle fera également partie, en tant que dialoguiste, de la première bande dessinée algérienne, « M'Quidech », qu'elle quittera pour mieux se consacrer à ses études.
Elle partage sa vie entre Paris et Alger depuis de nombreuses années.
Œuvres:
• Sur ma terrasse algéroise. D'aimer, c'est un peu vivre (récit). Ed. Lazhari Labter, Alger, 2009
• Diwan du silence mugissant (recueil poétique). Publibook, Paris, 2009
• La Boqala désenchantée (roman). Ed. Alfabarre, Paris, 2012
• La chambre de bonne (nouvelle). Ed. Alfabarre, Paris, 2012
• 19 mars 1962 (collectif). Ed. Alfabarre, Paris, 2014
• Ode aux errants. Dédicace au pays suivie de Fragmentaires ou la Muraille de Chine est si près (poèmes). Ed. Les Xérographes, Paris, 2016
RÉSUMÉ DU JOUR:
????La Boqala désenchantée.2012:
L'histoire de chacun des trois personnages principaux de ce récit est une boqala dont l'auteur extirpe non pas le merveilleux mais le tragique. Cette boqala n'est que désenchantement, bien qu'elle finisse par un vœu pieux, «Mon Dieu, fait descendre celui qui est au faîte de l'arbre et remonter celui qui est au fond du puits !». La boqala désenchantée prône un possible retour à la fin du roman mais ce retour est celui d'Asméralda, pas de l'un des autres personnages, en l'occurrence Zoulekha qui dit adieu à l'Algérie par le suicide. Cependant, d'une certaine manière, ce flux et reflux d'un personnage à l'autre, ce voyage entre l'une et les autres, c'est comme cette Méditerranée qui nous borde : la vague part puis elle revient, éternellement.