دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

.

.

✨PENSÉE ✨ Dahmane El Harrachi : 40 ans déjà ! 31 août...

PROGRAMME EN LIGNE DE RAMADAN 12 mai 2020 Maison De Culture Mouloud Mammeri De Tizi...

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • nous informons nos chers adhérents de l’ouverture des salles de lecture de dimanche a jeudi de 9h à 16h30 il est recommandé l'observance stricte des gestes de protection et d’éviter les regroupements nous vous remercions pour votre compréhension *bonne reprise*
Un auteur...Un livre...Une lecture
Hamid Tibouchi (1951- )
✨Hamid Tibouchi (1951- )✨
BIOGRAPHIE :
Poète et artiste peintre diplômé en Arts plastiques de l'Université Paris VIII, Hamid Tibouchi est né à Tibane sur les hauteurs de Sidi-Aïch.
Après des études secondaires dans sa ville natale, il fréquente l'École normale supérieure de Kouba.
En 1971, il s'engage d'abord dans l'écriture poétique et publie ses premiers textes en Algérie, en France et en Tunisie, puis plusieurs plaquettes et recueils qui le placent parmi les représentants majeurs de la « Jeune poésie de graphie française ».
En 1974 et 1975, il est assistant de français en Angleterre puis rentré en Algérie, il enseigne un temps l'anglais près d'Alger.
Parallèlement, Tibouchi dessine et expose ses travaux, en Algérie et à Tunis à partir de 1980.
En 1981, il s'installe dans la région parisienne, et réalise une soixantaine d'expositions personnelles en France, en Espagne et à New-York. En outre, il participe à prés de trois cents manifestations collectives en Europe et dans le Monde Arabe, ainsi qu'aux principales manifestations de l'art algérien contemporain.
À partir de 1984, il participe au Salon des « Réalités Nouvelles » dans la section gravure, puis de 1988 à 1997 dans la section peinture.
Hamid Tibouchi illustre de nombreux livres et revues et réalise les décors de : « Les Fils de l'Amertume » de Slimane Benaïssa, en 1996, pour le Festival d'Avignon et de : « 1962 » de Mohamed Kacimi, en 1998, pour le Festival des Francophonies de Limoges.
A partir des années 80, la peinture prend le pas sur l'écriture. Inscrit dans une démarche contemporaine, Hamid Tibouchi privilégie peu à peu les matières élémentaires et les matériaux de récupération. Il multiplie techniques et supports et donne naissance à une œuvre multiforme dans laquelle s'invite régulièrement l'enfance, le pays natal et l'Afrique génitrice.
PUBLICATIONS :
• Mer ouverte. Paris : Éditions Caractères, 1973.
• Soleil d'herbe. Paris : Éditions Chambelland, 1974.
• Il manque l'amour. Éditions de l'Orycte, 1977.
• D'ailleurs, ça ne peut plus durer. Éditions de l'Orycte, 1978.
• Parésie. Paris : Éditions de l'Orycte, 1982
• La mer, en collaboration avec Louis-Marie Catta, Adonis et Hassan Massoudy. Paris, 1991.
• Pensées, neige et mimosas. Paris : La Tarente, 1994.
• Giclures (cinq encres de l'auteur). Paris : La Tarente, 1995.
• Herbes rousses, livre d'artiste. Paris, 1999.
• Stigmates. Paris : La Tarente, 2001
• Un arbre seul. Paris : La Tarente, 2001.
• Kémia, couverture de Slimane Ould Mohand. Niort : Le Figuier de Barbarie, 2002.
• Nervures, empreintes et lavis. La Rochelle : Rumeurs des Âges, 2003
• Nervures, encres de l'auteur. Québec : Trois-Rivières ; Marseille : Autres Temps, 2004
• Par chemins fertiles (propos sur la peinture et sa périphérie). Niort : Le Moulin du Roc, 2008.
• Nuits fumeuses Poésie. Peintures de Darius. Dozulé : Ed. du Chameau, 2013
Comme il a illustré un grand nombre d'ouvrages tels que :
• La cendre des jours de Bernard Mazo. 2009.
• Les Amulettes de Josyane De Jesus-Bergey. 2009.
• Petit livre d'impatience de Bernard Perroy, préfacé par Pierre Dhainaut. 2011.
• Dans l'insomnie de la mémoire de Bernard Mazo. 2011.
• La mer intérieure, entre les îles de Chantal Danjou. 2012
Distinctions :
Prix du public au Salon Découvertes 94 à Paris

 Synthèse des sources faite par: Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou