دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

.

.

.

.

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • nous informons nos chers adhérents de l’ouverture des salles de lecture de dimanche a jeudi de 9h à 16h30 il est recommandé l'observance stricte des gestes de protection et d’éviter les regroupements nous vous remercions pour votre compréhension *bonne reprise*
LA MINUTE CULTURE GÉNÉRALE
✨Le jeu Yadès ✨
✨Le jeu Yadès ✨
Ce jeu de rapidité et de présence d'esprit consiste à se passer des objets : avant de recevoir l'objet des mains de l'autre joueur, l'adversaire doit dire " j'y pense " "zri¥) ou " fi bali ", sous peine de perdre la partie et d'avoir à honorer un gage, dans l'assistance à la personne de son choix.
C'était le " yadès " une sorte de jeu, de défi, l'autre prenait l'autre extrémité du Y, ils tiraient chacun de son côté, de façon à le briser.
Quand l'os se brisait, il en restait un morceau plus petit à l'un plus gros à l'autre.
C'était alors le début d'un jeu, entre eux, qui pouvait durer des jours.
Il fallait que l'un des deux parvienne à remettre un objet, dans les mains de l'autre, et que l'autre le saisisse.
A n'importe quel moment de la journée, alors, dans un éclat de rire triomphant, le vainqueur s'écriait " Yadès " !
Il avait gagné... le droit de se dire gagnant, mais si l'autre, par nécessité devait empoigner l'objet, sans perdre le jeu, il lui suffisait de dire
" zri¥ ou fi bali! " (j'y pense !) et il pouvait alors saisir l'objet, sans perdre !
C'était une jeu de grandes personnes, qui étonnait beaucoup les enfants.
 Source : Tamazgha