دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

.

.

.

.

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • nous informons nos chers adhérents de l’ouverture des salles de lecture de dimanche a jeudi de 9h à 16h30 il est recommandé l'observance stricte des gestes de protection et d’éviter les regroupements nous vous remercions pour votre compréhension *bonne reprise*
Un auteur...Un livre...Une lecture
Mohammed DIB Résumé du jour: « Les Terrasses d'Orsol », Sindbad. 1985

Mohammed DIB 
 Résumé du jour:
« Les Terrasses d'Orsol », Sindbad. 1985

Dans Les Terrasses d'Orsol, roman mystique et abordant l'Histoire universelle, il n'y a point de Carrefour. Cependant, Eid se sent obligé d'aller voir la fosse de la ville de Jarbher, où il a été envoyé par l'administration d'Orsol pour enquêter. De cette fosse, qui se trouve au bord de la mer, sort « un sombre troupeau de pachydermes ». Des êtres qui ne sont ni des humains, ni des reptiles et encore moins des araignées.
L'entreprise d'Eïd n'est pas tant de découvrir le secret, puisque la fosse est une évidence incontournable et non cachée, mais de lui donner un nom. De ses interlocuteurs jarbherois qui évitent de lui répondre, Eïd ne cherche pas tant à apprendre la chose, qu'il connaît, qu'à les amener à lui donner un nom en l'identifiant. L'identification elle-même n'est qu'un prétexte, puisqu'on verra qu'Eïd a compris comme nous, dès le début, que ce sont des hommes qui se meuvent lentement dans cette fosse...
La narration s'égare complètement de tout propos rationnel, celle-ci, jusqu'à la fin du livre, nage en plein surréalisme qui devient dès lors totalement inaccessible.

 Synthèse des sources faite par: Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou