دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

.

.

.

.

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • nous informons nos chers adhérents de l’ouverture des salles de lecture de dimanche a jeudi de 9h à 16h30 il est recommandé l'observance stricte des gestes de protection et d’éviter les regroupements nous vous remercions pour votre compréhension *bonne reprise*
Un auteur...Un livre...Une lecture
Daho Djerbal (1946)
Un auteur...Un livre...Une lecture 



Dans le cadre de la Commémoration du 51ème anniversaire des événements du 17 octobre 1961

Daho Djerbal (1946)

BIOGRAPHIE :

Maître de conférences en histoire contemporaine au Département d'Histoire Université d'Alger 2, Daho Djerbal est né le 6 janvier 1946 à Oran. Il est titulaire d'un DES en histoire contemporaine et d'un doctorat obtenu à l'université de paris VII Jussieu.

Depuis 1993, il est directeur de la revue Naqd, d'études et de critique sociale. Après une dizaine d'années de travaux en histoire économique et sociale. Daho Djerbal s'oriente vers le recueil de témoignages d'acteurs de la lutte de libération nationale en Algérie et à la relation entre Histoire et Mémoire.

RÉSUMÉ DU JOUR :

« L'organisation spéciale de la fédération de France du FLN. Histoire de la lutte armée du FLN en France (1956-1962) ». Alger : Chihab éditions, 2012
La part réservée à l'Organisation Spéciale dans l'histoire de la Fédération de France du FLN a laissé dans l'ombre une dimension importante de la lutte de libération en territoire français. Entre les différents tenants de la lutte armée un contentieux est né que le temps n'a pas aidé à résoudre. L'Organisation Spéciale de la Fédération de France du FLN était-elle un détachement de l'organisation civile contrôlé par le comité fédéral ou une organisation militaire dépendant d'autres centres de décision ? Pour les membres de la Spéciale, il n'y a pas l'ombre d'un doute, ils étaient des djounoud de l'ALN.

Cet ouvrage restitue la parole des principaux acteurs qui, par leurs témoignages, apportent des éclairages sinon des faits que ni les rapports de la Fédération de France du FLN, ni ceux de la police française n'ont révélés. En faisant l'effort douloureux pour se remémorer et trouver les mots pour dire les faits, les membres de la Spéciale racontent leur histoire. Leur identité est dans cette histoire, elle est cette histoire.

Indissolublement liées, se combinent leur origine sociale, leurs relations personnelles, mille rencontres et avatars de leur existence ; on y trouve le pays, la famille, l'école, le travail, le milieu dans lequel ils ont évolué. Le projecteur de l'historien Daho Djerbal a été installé au ras du concret et de l'agir social, en déconstruisant la position de surplomb du " savant " afin de mieux restituer les compétences communes des acteurs.

En mettant de l'ordre dans la relation des faits, les récits des uns et des autres produisent du sens pour eux-mêmes et pour toutes celles et tous ceux qui aujourd'hui en prennent connaissance.

Synthèse des sources faite par: Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou