دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

Yennayer 2971

Aseggas Ameggaz

.

.

PROGRAMME EN LIGNE DE RAMADAN 12 mai 2020 Maison De Culture Mouloud Mammeri De Tizi...

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • le vernissage de l’exposition de l’artiste photographe Fatiha Ouyed-Ferrah, intitulée« Ablation »,suivi d’un échange autour du même thème,aura lieu le mardi 30 mars 2021 à 14h00,au niveau de la salle Zmirli de la Maison de la MM TO.L’exposition se poursuivra jusqu’au 03 avril 2021.
LES PRIX LITTERAIRES ALGERIENS
LE PRIX MOHAMED DIB
LES PRIX LITTERAIRES ALGERIENS

LE PRIX MOHAMED DIB 


PRÉSENTATION :


Créé en 2001 et attribué pour la première fois en 2003, il est organisé annuellement par une association culturelle nommée : « La Grande Maison » qui porte le titre d'un des romans les plus marquants de Mohamed Dib et du patrimoine littéraire algérien.


Le prix Mohamed vise à promouvoir et encourager la littérature algérienne et récompense les créations récentes des jeunes écrivains algériens.


L'évaluation des œuvres privilégie d'abord la valeur littéraire et esthétique, mais aussi la contribution au rayonnement de l'écriture algérienne.


Le jury du prix est un jury international composé de grands noms de l'écriture et de la critique littéraire.


Primant lors de ses trois premières sessions les œuvres littéraires francophones uniquement, le Prix Mohamed-Dib a été ouvert aux auteurs d'expression berbérophone et arabophone dés sa 4eme session en 2011.


LAURÉATS :

PRIX EN LANGUE ARABE

▪️2011 (4ème session): Hafida Mimi pour : « Hikayat Aurassia » (chroniques auressiennes)

▪️2016 (5ème session): Karef Mohamed Salah pour : « Sisyphe en faux sourire »

▪️2018 (6ème session): Smail Yebrir pour : «Moul el hayra»

▪️2020 (7ème session): Abdelmonaim Bensayah pour : « لنرقص الترانتيلا ثم نموت »

PRIX EN LANGUE AMAZIGHE

▪️2011 (4ème session): Le prix en langue amazighe n'a pu être attribué par manque de candidats

▪️2016 (5ème session): Louisa Aouzelleg pour : «Jar ljni Tmurt»

▪️2018 (6ème session) : Fahim Messaoudène pour : « Anza »
▪️2020 (7ème session): Mourad Zimu pour : « Kawitu »

PRIX EN LANGUE FRANÇAISE

▪️2003 (1ère session): Habib Ayyoub pour : « C'était la guerre »

▪️2006 (2ème session): Abdelhamid Ali Bouacida pour : « cinq dans les yeux de Satan »

▪️2008 (3ème session) : Kamel Daoud pour : « La préface du nègre »

▪️2011 (4ème session) : Bouziane Ben Achour pour : « Brûlure » et Maâchou Blidi pour : « La maison du pressoir ».

▪️2016 (5ème session): Mustapha Bouchareb pour : «La Fatwa »

▪️2018 (6ème session): Mohamed Saadoun pour : « La débâcle »

▪️2020 (7ème session) : Mustapha Benfodil pour « : « Body Writing, vie et mort de Karim Fatimi, écrivain (1968-2014) »

 Synthèse des sources faite par:Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou