دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

Commémoration du 32ème anniversaire de la disparition de Mouloud MAMMERI...

Sous le thème « Mouloud MAMMERI et la poésie de SI MOUHAND OU MHAND ».

célébration de la journée nationale du chahid 18 février...

.

.

Yennayer 2971

Aseggas Ameggaz

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Bienvenue sur le site de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou.Page face-book Maison de la Culture Mouloud Mammeri - Tizi-ouzou ***
ASMEKTI - إستذكار- ÉVOCATION
ASSIA DJEBBAR 06 Février 2015 - 06 Février 2021 : 06ans déjà !
ASSIA DJEBBAR 
Biographie :
- Assia Djebbar de son vrai nom Fatma Zohra Imalayene est née le 30 juin 1936 à Cherchell. Elle grandit dans une famille de petite bourgeoisie traditionnelle algérienne.
Elle passe son enfance à Mouzaïaville (Mitidja), étudit à l'école française puis dans une école coranique privée.
- À partir de l'âge de 10 ans, elle étudit au collège de Blida, en section classique (grec, latin, anglais) et obtient son baccalauréat en 1953.
- En 1955, elle rejoint l'École Normale Supérieure de Sèvres (France). Elle est la première femme musulmane et la première Algérienne à y être admise.
- À partir de 1959, elle étudie et enseigne l'histoire moderne et contemporaine du Maghreb à la Faculté des lettres de Rabat (Maroc).
- En 1962, l'année de l'indépendance, elle retourne en Algérie où elle enseigne l'histoire et la philosophie à l'Université d'Alger jusqu'en 1965 avant de retourner vivre en France.
- Entre 1974 et 1980, elle enseigne de nouveau la littérature française et le cinéma à l'Université d'Alger.
- De 1983 à 1989, elle est choisie par Pierre Bérégovoy, ministre français des Affaires sociales, comme représentante de l'émigration algérienne pour siéger au Conseil d'administration du FAS (Fonds d'action sociale).
- En 1995, elle devient professeur titulaire à Louisiana State University de Baton Rouge (États-Unis) où elle dirige également le Centre d'études françaises et francophones de Louisiane.
- En 2001, elle quitte la Louisiane pour devenir professeure titulaire à New York University.
- En 2002, elle y est nommée Silver Chair Professor.
- Elle est Docteur honoris causa des universités de Vienne (Autriche), de Concordia (Montréal) et d'Osnabrück (Allemagne).
Elle est élue à l'Académie française, le 16 juin 2005, au fauteuil de M. Georges Vedel (5e fauteuil). Elle devient alors la première écrivaine originaire du Maghreb à être élue à l'Académie.
- Assia Djebbar, s'est éteinte le 6 février 2015 à Paris, en France

Œuvres:

Son œuvre littéraire est traduite en vingt-trois langues. Une vingtaine d'ouvrages en français, en anglais, en allemand et en italien étudient son œuvre. Un colloque international lui a été consacré en novembre 2003, à la Maison des écrivains, à Paris (actes publiés en 2005).
????Roman :
• La Soif. 1957
• Les Impatients. 1958
• Women of Islam. 1961
• Les Enfants du Nouveau Monde. 1962
• Les Alouettes naïves. 1967
• L'Amour, la fantasia. 1985
• Ombre sultane. 1987
• Loin de Médine. 1991
• Vaste est la prison. 1995
• Les Nuits de Strasbourg. 1997
• La Femme sans sépulture. 2002
• La Disparition de la langue française. 2003
• Nulle part dans la maison de mon père. 2007
Théâtre :
• Rouge l'aube. 1969
Poésie :
• Poèmes pour l'Algérie heureuse. 1969
Nouvelles :
• Femmes d'Alger dans leur appartement. 1980
• Oran-langue morte. 1997
Récit :
• Le Blanc de l'Algérie. 1996
Essai :
• Ces voix qui m'assiègent: En marge de ma francophonie. 1999
Filmographie:
• La Nouba des femmes du Mont Chenoua. 1978
• La Zerda ou les chants de l'oubli. 1982
• Filles d'Ismael dans le vent et la tempête –Drame musical en 5 actes. 2002
????Distinction :
????Décoration :
• Chevalier de la légion d'honneur
• Commandeur de l'ordre des arts et des lettres
Honneurs :
• Université de concordia. 2016
• Université d'Osnabruck. 2005
• Université de vienne
Prix littéraires
• Prix Liberatur de Francfort. 1989 (Allemagne)
• Prix Maurice Maeterlinck. 1995 (Bruxelles, Belgique)
• International Literary Neustadt Prize. 1996 (États-Unis)
• Prix Marguerite Yourcenar. 1997 (Boston, États-Unis)
• Prix international de Palmi (Italie)
• Prix de la paix des Éditeurs allemands. 2000 (Francfort)
• Prix international Pablo Neruda. 2005 (Italie)
• Prix international Grinzane Cavour pour la lecture. 2006 (Turin, Italie)
• Prix de la revue d'études française. 1999
• Prix de la critique internationale. 1979 (Venise)