دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

.

lancement d’un nouvel atelier d’initiation à l’info-braille,les inscriptions débuteront à compter du mardi 07 Février 2017 au niveau de l’établissement.

.

Lancement d’un nouvel atelier d’initiation à l’info-braille ,Les inscriptions débuteront à compter du mardi 07 Février 2017 au niveau de l’établissement.

Bibliothèque

BIBLIOTHEQUE DE LA MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Bienvenue sur le site de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de la wilaya de Tizi-ouzou. Supprimer
Arabo-Africain
8ème édition du Festival culturel arabo-africain de danse folklorique

I- PRÉSENTATION DU FESTIVAL

Le festival arabo-africain est une manifestation, à caractère culturel et d'envergure internationale, institué par l'arrêté du 13 juillet 2005 de Madame la Ministre de la Culture en application du décret exécutif N° 03-297 du 10/09/2003 fixant les conditions et modalités d'organisation des festivals culturels.

De portée humaine et universelle, le festival vise à mettre en relation les peuples africains et arabes et leur donner un espace d'échange et de dialogue interculturel.

La septième édition a été organisée du 04 au 10 juillet 2012 à Tizi-Ouzou. onze (11) pays étrangers et plus d’une centaines de chanteurs nationaux ont pris part à l'évènement avec des délégations composées d'acteurs de la vie culturelle, d'artistes et de troupes folkloriques.

Le commissariat chargé de l'organisation et du suivi de cet événement est présidé par Monsieur OULD ALI El Hadi, Directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou et Directeur de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. A travers cette initiative grandiose, les promoteurs du festival visent à perpétuer la tradition et faire revivre Tizi-Ouzou au rythme et aux couleurs des cultures africaines et arabes.

 II- LA HUITIEME EDITION 

Toutes les danses ont été, à leur origine, des danses populaires. Nées des peuples comme un des moyens d’expression naturelle de leurs sentiments de communication et de revendication, celles-ci délivrent instinctivement les secrets des cultures qui sont généralement mystérieuses. Certaines danses symbolisent la puissance et le courage, d'autres la liberté des peuples. La danse du terroir est généralement rythmée pour non seulement provoquer en chaque Etre des mouvements corporelle et gestuelle, mais aussi pour exprimer et exalter la liberté. Tous les peuples opprimés, depuis la nuit des temps, ont adopté différentes chorégraphies pour exprimer et manifester la joie de la liberté et de la victoire.

Le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, sera célébré par le Festival Culturel Arabo-Africain de Danse Folklorique de Tizi-Ouzou, sous le slogan « DANSER LA LIBERTE ».

 

III- OBJECTIFS DU FESTIVAL :

Notre action se développera autour de 05 axes :
• Œuvrer à la communication inter –communautaire
• Témoigner de la richesse culturelle des pays
• Susciter une dynamique d’échanges
• Amener à la compréhension des autres et à la solidarité
• Développer et promouvoir l’art des danses folklorique

IV- ORGANISATION ET MISSIONS :

Afin de s’inscrire dans le cadre des objectifs assignés au festival, la mise sur pied d‘un comité d’organisation, où pourront avoir lieu les concertations est une nécessité. C’est à travers les travaux de commissions et de sous commissions, qu’on pourra connaître et délimiter leur domaine et fonctions qu’elles exercent, ainsi que les responsabilités qui incombent à leurs présidents. Le comité d’organisation est composé de commission principales à savoir, la programmation, administration et finances, marketing, relations extérieures, communication, logistiques et moyens et secrétariat, il est également crée plusieurs sous commissions qui auront des taches précises.

V- CONTENU DU PROGRAMME :

1- Durée :
Arrivée des troupes : les 01- 02 juillet 2013
Ouverture du festival : le 03 juillet 2013
Clôture du festival : le 07 juillet 2013
Départ des troupes : les 08- 09 juillet 2013

 

2- Chant :
En plus des troupes de danse, des chanteurs de renoms représentants l’ensemble des styles algériens égayeront les plateaux de danse durant le festival.

3- Le colloque du festival
En marge du festival, un Colloque scientifique sous le thème : « Quand les danses du patrimoine célèbrent la liberté des peuples » ; sera organisé au niveau de la maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou et verra l’intervention d’universitaires et de spécialistes en la matière.

 

4- L’exposition et le marche du festival :


*Exposition de photos archives des pays participants au festival sous le slogan : « Danser la liberté »
*Exposition de peinture sous le thème : « Les Danses de la liberté » avec les étudiants de l’Ecole Régionale des Beaux Arts d’Azazga ;
*Marché de l’artisanat sous le thème : « La Culture rapproche les peuples » avec les pays participants au festival ;
*Ateliers dynamiques autour des chorégraphies célébrant la liberté

 5- Les Troupes participantes

TROUPES AFRICAINES: SÉNÉGAL, COTE D’IVOIR, ANGOLA, NIGER, GUINÉE, MALI, MAURITANIE, 

BURKINA FASO

TROUPES ARABES: EGYPTE, TUNISIE, MAROC, ARABIE SAOUDITE, EMIRATS ARABES UNIES, PALESTINE, JORDANIE, LIBAN

PAYS D'HONNEUR : AUTRICHE

TROUPES NATIONALES: ILLIZI ,ADRAR ,MASCARA,AIN TEMOUCHENT ,RELIZANE ,BECHAR, TISSEMSILT

KHENCHELA, SETIF, TIZI-OUZOU ( MCTO), TIZI-OUZOU ( BENI YENNI), TIZI-OUZOU ( IMSOUHAL)

6 - Lieux d’animation :

SITES PRINCIPAUX

  • MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI 

Lieux :
Salle de spectacles
Salles d’expositions
Salle de conférences

  • TIGZIRT 

Lieu :
Port de plaisance
Capacité :
8 000 personnes

  • AZEFFOUNE 

Lieu :
Front de mer
Capacité :
6 000 personnes

  •  SITES ANNEXES (animations de proximité)

Draa Ben Khedda, Larbaa Nath Irathen, Beni Yenni, AEH, Tizi-Rached
Azazga, Tizi-Gheniff , Boghni, Draa El Mizane, Bouzeguene

V- REGELEMENT INTERIEUR

DISPOSITIONS GENERALES
Article 01 : Sous l’égide du Ministère de la Culture, il sera organisé à Tizi-Ouzou, selon le calendrier national La septième édition du Festival Culturel Arabo-africain de la Danse Folklorique.
Parallèlement au festival, des activités annexes (colloques, tables rondes, exposition de costumes et instruments traditionnels) peuvent être organisées.

Article2 : Le festival est ouvert aux formations nationales et internationales dans le cadre des échanges, suivant la réglementation et les lois en vigueurs.

Article3 : L’age des participants est fixé à 16 ans et plus.

Article 4 : Le nombre de participants par troupe est fixé à 18 maximums.
- la délégation, outre les musiciens des groupes et les danseurs, ne doit comporter aucune autre personne à l’exception du chef de la délégation, désignés par sa wilaya ou son pays d’origine.

Article 05 : La durée de passage sur scène est fixée à vingt (20) minutes avec au moins trois (03) danses variées. Les formations disposants d’un répertoire important peuvent prolonger la durée de leur passage sur scène avec autorisation du comité.

Article 06 : Chaque formation participante est tenue de présenter des danses de sa région ou de son pays. Les costumes doivent refléter les us et coutumes de la région ou du pays représenté.

Article 07: Pour superviser le déroulement des Spectacles, un jury sera mis en place.
Les décisions du jury sont sans appel.

Article 08 : Les ambassades des pays étrangers accrédités en Algérie, doivent remettre au comité d’organisation du festival : un CD comportant :
- Une fiche de participation de la troupe retenue
- Photos et vidéos de la troupe
- CV relatant son historique et palmarès.

MODALITES D’ORGANISATION
Article 09 : Le comité d’organisation et les différentes commissions prendront en charge le déroulement de la phase internationale du festival.

Article 10 : Le financement du festival parvient :
• Subvention du ministère de la culture
• Sponsoring
• Recettes (à prévoir)

Article 11 : Les dépenses du festival sont à la charge de la wilaya organisatrice, à l’exception de l’équipement des troupes.

Article 12 : Le comité d’organisation doit désigner un responsable chargé de la comptabilité du festival ainsi qu’un commissaire aux comptes